14/03/2007

Question de comptoir : « Et la perfection alors ? »

Bon, s’agit de pas tomber dans le panneau. La chose définition de cette notion, la perfection. On peut discuter de ça autour d’une belle table, d’accord. Le sens philotruc, l’idéal bidulevision, l’absolu machindivin. Mais la question reste – notez, je confirme qu’elle n’a aucun sens: "Et la perfection alors ?"

Y en a qui se sont saoulés autour de ce problème. Pré-texte ou pas, j’veux bien une autre tournée. Et pour faire fierotte, citer tranquille du Baudelaire classieux. Mais non, j’ai choisi Massilia Sound Système.
Ceci (presque) fait, avant de sombrer dans le coma idéaliste, je rappelle que l’abus de substances pychotropes font les retours à la réalité d’autant plus indigestes.



Et rou la la bouteille sur bouteille
Et rou la la bouteille à tour de bras
Et rou la la toujours bouteille sur bouteille
Et rou la la toujours le plaisir de l'amour.

Nos n'anam pas d'aicí
D'ençà luna levada
Nos n'anam pas d'aicí
D'ençà deman matin.

Oh si je prends une femme qui soit belle
Oh grand danger des cornes à porter
Y aura d'autres amants qui la trouveront belle
Et me feront cocu voilà l'amant foutu.

REFRAIN

Oh si je prends une femme qui soit laide
Oh grand danger me faudra la garder.
Comment la regarder cette vilaine laide ?
Toujours devant mes pas ce que je n'aime pas.

REFRAIN

Oh si je prends une femme qui soit riche
Oh grand danger d'aller au cabaret
Elle viendra m'y chercher en me traitant d'ivrogne
" Tu manges tout mon bien les enfants n'auront rien ! "

REFRAIN

Oh si je prends une femme qui soit pauvre
Oh grand danger me faudra la garder.
Il faudra travailler pour nourrir la famille
Travailler tout le jour la li la li la lou.

REFRAIN

E n'i a totjorn quauqu'un
Que n'aima pas la luna
E n'i a totjorn quauqu'un
Que n'aima pas lo lum.


Joap Ramon



















Tableau de Joap Ramon.

11:15 Écrit par skoliad dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.